vendredi 20 juin 2008

cheesecake vanille et fruits rouges

Invitée à un dimanche à la campagne avec la requête d'un dessert, j'ai décidé de réaliser le deuxième cheesecake de ma vie - le premier était au citron, avec un coulis de rhubarbe et fraise en garniture (et très bon aussi - mais ça fait au moins un an !).

Je me suis inspirée pour les grands principes de la petite leçon de loukoum, et les ai adaptés pour une version vanillée. Comme base, j'ai choisi ces biscuits secs ultra-beurre que j'adore, les galettes St-Michel.

La recette :

- 1 paquet de galettes St-Michel (130g)
- 40 g de beurre
- 400g de fromage Philadelphia
- 200 g de séré
- 3 oeufs
- 100g de sucre (en fait, mettez en plutôt 150) + 2cs pour les fruits
- 1 gousse de vanille (ou 2)
- framboises et myrtilles (surgelées ou pas)

Faites fondre le beurre à feu doux ou au bain-marie. Pendant ce temps, cassez grossièrement vos biscuits et mettez-les au mixer. Mixez, jusqu'à obtenir une sciure assez fine. Ajoutez le beurre fondu et remixez pour avoir une texture homogène.

Recouvrez le fonds d'un moule à charnière de papier de cuisson. Beurrez et farinez les bords du moule. Répandez sur ce fonds le mélange biscuits-beurre, et compactez-le à l'aide d'un verre, en prenant garde à avoir une couche régulière sur toute la surface. Répartissez le surplus sur les bords du moule, toujours avec l'aide du verre, pour que cette garniture soit bien compacte.

Fouettez le Philadelphia avec le séré. Personnellement j'ai pris du séré maigre, mais franchement prenez-le avec le gras, de toute façon ce n'est pas avec ce plat que vous ferez du régime et la texture en sera probablement plus onctueuse. Battez les oeufs et ajoutez-les à la masse de fromage, avec le sucre. 

Pour la vanille, j'ai ouvert une gousse et recueilli, à la pointe de couteau, l'intérieur de celle-ci. Ca colle un peu aux doigts et aux ongles et ce n'est pas évident d'en avoir le maximum. Pour une autre occasion, je pense que j'ouvrirai les gousses et les ferai infuser dans un petit peu de lait chaud que je laisserai ensuite refroidir avant de le mélanger à la masse. A voir. Enfin vanillez votre masse du mieux que vous pouvez, avant de la verser dans le moule à charnière.

Cuisez le cheesecake 1h au four, à 180 degrés. Non en fait 50 à 55 minutes suffiront, le mien était un tout petit peu trop sec. Puis, laissez-le dans le four ouvert jusqu'à refroidissement complet. Enfin, gardez-le au frigo jusqu'au lendemain.

Faites revenir les framboises et les myrtilles dans une poêle, avec un peu de sucre, et les gousses de vanille utilisées précédemment. Laissez-les égouttez dans une passoire (en particulier pour des fruits surgelés), et retirez la vanille. Le lendemain, soit le jour du repas, étalez cette pâte/confiture sur votre cheesecake.

Les photos ont été prises le jour du repas champêtre, alors un petit clin d'oeil amical aux auteures des tartelettes au citron et du gâteau au chocolat, qui se retrouvent en faire-valoirs délicieux sur cette assiette composée.

5 commentaires:

Pompelpot a dit…

ça doit être délicieux!

Philo a dit…

Il a une tenue parfaite !

Sha a dit…

Pas évident la cuisson, selon les fours et c'est à adapter en fonction des ingrédients. Il faut s'assurer que le cheesecake soit encore tremblotant à la sortie. Pis bon, vanille fruits des bois, autant en profiter, c'est trop bon !

les chéchés a dit…

juste... une tuerie...
bravo...

MaryAthenes a dit…

pour un cheesecake, je ne dis jamais non...