mardi 17 février 2009

tarte salée au chou blanc, en fait c'est plutôt bon


L'hiver se prolonge. Sérieusement. Ce matin, pour la quinzième fois de la saison, j'ai ouvert la fenêtre pour découvrir un grand manteau blanc sur la ville. J'ai glissé délicatement en bas de ma rue et remercié le ciel d'arriver en même temps que mon bus - il faut dire, il n'en vient que toutes les quinze minutes, donc la plupart du temps je fais le trajet à pied. 

J'avoue en avoir un peu marre des collants en laine, de mon manteau violet, de mon écharpe et mon bonnet. Mais surtout, de tourner avec deux paires de bottes plates, et une paires de baskets montantes. Je rêve de bas à 30 deniers, de jolis talons, et de ressortir une veste légère. Surtout ce soir, en descendant mon chemin trop raide et pas déneigé avec deux cabas plein des légumes du panier.




Déjà, avec deux cabas (parce que les copains ont la bonne idée d'être en tournée et de bosser le soir alors il faut bien prendre le leur et le leur garder au frais), c'est impossible de changer de main pour soulager mon petit bras. Et avec de la papotche partout (oui, c'est comme ça qu'on appelle la neige toute mouillée des villes, chez nous), c'est impossible aussi de faire un arrêt en les posant par terre.
Et évidemment, les trois feux de Chauderon sont tous rouges, l'un après l'autre, ce qui fait qu'on met quinze minutes pour traverser un pont. Pour couronner le tout, le contenu du panier est carrément de saison : un kilo de carottes (on a fini le précédent hier) ; un kilo de patates (il en reste plein le frigo) ; six kiwis (je suis allergique aux kiwis) ; un chou blanc (mais qu'est-ce qu'on peut bien faire avec un chou blanc) ; et pour sauver un peu l'affaire, du rampon et du pourpier, histoire d'avoir un peu de vert et frais.

Donc... une fois arrivée à la maison sans fémur ni coccyx cassé, avoir rangé les légumes et suspendu le manteau mouillé, la question se pose : que faire avec tout ça, et avec le contenu du frigo (des pots de confiture, un vieux yoghurt, des sauces asiatiques en tout genre, de la moutarde, les légumes susmentionnés, un reste de margarine, trois oeufs, un rouleau de pâte brisée) ? Et relativement rapidement, en plus ?

Quelques minutes de surf plus tard, une tarte salée au chou blanc :

- 1 rouleau de pâte brisée
- 1 yoghurt nature
- 2 oeufs
- 1 petit chou blanc
- 1 carotte
- 1 échalotte
- 1 généreuse cc de curry en poudre (ou plus au moins, selon goût et type de curry)
- sel, poivre

Préchauffez le four à 180 degrés. Lavez puis coupez le chou en morceaux, en ôtant le tronc, les morceaux durs. Détaillez-le en lanières grossières. Jetez le dans un fonds d'eau dans votre Hotpan, dans un peu plus d'eau dans une casserole normale. Ajoutez-y l'échalotte hachée, et la carotte épluchée puis râpée en gros. Laissez cuire une dizaine de minutes, les légumes doivent rester croquants, égouttez et rincez.

Dépliez la pâte dans une plaque à gâteau, piquez-la. Dans un saladier, battez les oeufs, le yoghurt, le curry, salez et poivrez. Versez les légumes sur la pâte et recouvrez du mélange au curry. Mon chou à moi était trop gros, il me reste un peu de légumes auxquels je trouverais bien un destin ces prochains jours.

Laissez cuire quarante minutes. Dégustez avec une salade (par exemple de rampon et pourpier enfin ce n'est pas obligé).



Pour une recette improvisée, avec un panier d'hiver pas très gai et les restes du frigo, j'ai été vraiment convaincue. Le curry se marie très bien avec le chou, la carotte met le minimum de couleur nécessaire, l'échalotte le parfum. En plus, en utilisant un yoghurt plutôt que de la crème, la tarte est toute légère.

Finalement, un heureux dénouement pour ce menu d'hiver conçu sans s'en réjouir...

9 commentaires:

les chéchés a dit…

je suis lassée aussi d'empiler les pulls de peur du froid qui s'infiltre partout, de ne vouloir être qu'à l'interieur, de voir les trottoirs mouillés et sales... pour ce qui est des légumes, choux et carottes font vraiment partie de notre quotidien... la carotte reste facile (soupe, tarte, gâteaux, poelée, tartinade...) mais le chou! la salade lui va bien (pomme, noix, fruits secs) ou encore, confit comme avec le chou rouge, à peine caramélisé... et une choucroute?...
bref, tout ça pour te remmercier, je n'avais jamais entarté ce légume peu avenant et tu m'as convaicue...
moi, j'entends déjà les oiseaux dehors...

Clémence a dit…

une façon originale de manger du chou !

Les Belles Lisses Poires a dit…

Oulala le chou et moi ça fait trois, j'ai une horreur passionnelle de ce légume.. Mais en tout cas, c'est toujours agréable quand on arrive à transformer ces vieux restes en un truc bon :)

Gracianne a dit…

Encore du chou!
Je me trompe ou il y a un poil de mauvaise humeur dans ce billet, malgre le succes de la tarte au chou?

Estèbe a dit…

Comme Gracianne, on flaire un brin de bougonnerie sous le manteau violet. L'est long l'hiver au bord du grand lac.

Camille a dit…

Chou curry est aussi la combinaison gagnante chez nous. Même dépit du temps maussade, mêmes envies de soleil et de légumes qui changent un peu.

Cuisine Framboise a dit…

Tu étais peut-être de mauvaise humeur, mais je trouve que cela a du bon car ton idée de tarte au chou n'est pas restée sans écho de ce côté-ci de l'Atlantique, sous le soleil.. Une tarte fond de frigo, sans yaourt sans oeuf.... sur fond de grève. Je vais même être obligée de la refaire ...

周星星Peter a dit…

cool!very creative!avdvd,色情遊戲,情色貼圖,女優,偷拍,情色視訊,愛情小說,85cc成人片,成人貼圖站,成人論壇,080聊天室,080苗栗人聊天室,免費a片,視訊美女,視訊做愛,免費視訊,伊莉討論區,sogo論壇,台灣論壇,plus論壇,維克斯論壇,情色論壇,性感影片,正妹,走光,色遊戲,情色自拍,kk俱樂部,好玩遊戲,免費遊戲,貼圖區,好玩遊戲區,中部人聊天室,情色視訊聊天室,聊天室ut,成人遊戲,免費成人影片,成人光碟,情色遊戲,情色a片,情色網,性愛自拍,美女寫真,亂倫,戀愛ING,免費視訊聊天,視訊聊天,成人短片,美女交友,美女遊戲,18禁,三級片,自拍,後宮電影院,85cc,免費影片,線上遊戲,色情遊戲,情色

youssef kabbaj a dit…

la recette que j'ai ne me satisfait pas ,je suis très preneuse !! merci par avance
un bon recette j'ais déjà traité un site comme ca http://le-couscous-marocain.blogspot.com