dimanche 11 janvier 2009

curieux ce chou, non ? caldo verde

Je ne suis une grande spécialiste ni une grande fan des choux ; j'aime bien les choux de bruxelles, je les trouve mignons et bons, surtout pas trop cuits. Le chou rouge, coupé fin, poêlé, voire épicé comme fait mon beau-frère, pourquoi pas ? Le chou chinois, en salade, parfois. Quand un chou frisé tombe dans mon panier je suis souvent empruntée, il finit mixé avec d'autres légumes dans une soupe, la plupart du temps.

Mais le dernier avait vraiment un air original. Il avait eu d'ailleurs peu de succès au marché paysan, de nombreux membres l'ayant abandonné dans la caisse des échanges. Moi, je suis toujours curieuse de découvrir de nouveaux légumes, et ça ne me paraissait pas si compliqué à cuisiner.


Comme il était nommé "chou portugais", j'ai donc cherché une recette adaptée pour le cuisinier... et suis tombée sur le caldo verde, un classique de la cuisine portugaise. C'est aussi une soupe, mais différente des classiques potages au mixer.

Pour 4 bols de soupe :
- 2 choux portugais (400 à 500 grammes)
- 3 pommes de terre (300 grammes)
- 1-2 belles gousses d'ail
- sel, poivre, huile d'olive, piment d'espelette

Portez l'eau à ébullition ; coupez les pommes de terre en petits morceaux, pressez l'ail, et jetez le tout dans l'eau bouillante. Laissez cuire 15 minutes environ, puis écrasez les pommes de terre, le liquide devient trouble et plus épais.

Lavez le chou et coupez le en fines lanières. Ajoutez-les au bouillon, laissez cuire 15 minutes. Salez et poivrez généreusement. Avant de servir, assaisonnez de 3 cuillères à soupe d'une bonne huile d'olive (portugaise par exemple), et de piment d'espelette à votre goût.

J'imagine que cette soupe peut tout à fait être adapté avec un autre type de chou vert. Elle est traditionnellement servie avec des rondelles de chorizo ; comme je n'en avais pas, j'ai recherché un goût similaire avec le piment d'espelette qui ne se trouve évidemment pas dans les recettes originales...
Le résultat ? Une soupe à la fois fraîche et nourrissante, réconfortante par ces jours de grand froid.

7 commentaires:

Camille a dit…

Oh, une soupe aux choux sans le poncif de La Soupe aux choux, youpi! Et le chou non mixé, j'aime beaucoup.

Gracianne a dit…

Ca c'est une recette que j'ai bien envie d'essayer depuis que je l'ai vue sur le blog de ma pote Elvira : http://tascadaelvira.blogspot.com/2008/10/caldo-verde-la-mode-du-douro.html

Malheureusement, ce chou la, je ne l'ai jamais croise.

Julie a dit…

Je suis curieuse, je n'ai jamais vu ce chou et j'ai bien peur de ne jamais le rencontrer au Québec, à moins de le faire pousser moi-même... je pars à la recherche de semences de "caldo verde"!

Cuisine Framboise a dit…

Je ne connais pas ce chou portuguais. Ca ressemble étrangement aux blettes que me vend ma maraîchère...http://framboisecuisine.blogspot.com/2008/05/frach-attitudehttpwwwbloggercomimggllin.html
Qu'en penses-tu?

Estèbe a dit…

Comme Camille, on est tout jouasse d'avoir pu lire une recette de soupe au chou sans les vieux gags rances ad hoc. Bravo. On a vu ce chou-là traîner au marché. Adopté.

a dit…

Il est marrant ce chou, entre le Bok Choy et les blettes : )
La soupe ça passe si bien en ce moment et si en plus c'est un bouillon ou baigne de bons légumes croquants, je préfère : )

Saperlipopote ! a dit…

je ne le connaissais pas sous ce nom.
cette sorte de chou s'appelle aussi chou vache chez moi.et je le prépare en potage velouté comme cette recette portugaise mais mixé et une pointe de faisselle de chèvre ou émincé et cuit à l'étouffée.
meilleurs voeux pour 2009