jeudi 14 août 2008

nobel à la vodka pour le pasternak


Une première chronique berlinoise, une première chronique de restau pour la betterave ; il fallait bien de la cuisine russe, et un bortsch !

Pas toujours évident de penser à sortir son appareil photo au moment où l'on s'apprête à se jeter sur une assiette tentante, et pas toujours évident d'avoir une lumière adéquate, lorsque l'on mange tard ; je ne sais pas si il y en aura donc beaucoup, de ces chroniques restaurantes, j'ai raté celle des poulets rôtis mais le lien figure dans mon dernier billet carambar, je vous conseille aussi cette chouette adresse rustique.

Le Pasternak, donc. Un restau russe, avec une jolie terrasse, et un tout petit salon romantique si vous y allez en saison plus fraîche avec un/e amoureux/se...

Nous nous étions trois et la terrasse nous disait bien, la salle d'amoureux sera pour une autre fois.

En entrée, j'ai donc pris un bortsch, avec une tombée de crème acidulée, des légumes en morceaux. Le bortsch peut varier beaucoup d'un lieu à l'autre, d'une adresse à l'autre. En Pologne, je l'ai rencontré le plus souvent très très clair, avec des petits morceaux de boeuf et de légumes, mais pas du tout en potage épais comme je l'avais plutôt mangé en Europe occidentale.
L'autre soir en version russe, il était aussi assez liquide, végétarien, et vraiment excellent. Une entrée toute légère et pourtant réconfortante. En parallèle mes deux voisins s'étaient décidés pour l'entrée paysanne.

Pour la petite histoire, trois assortiments sont possibles en entrée : Bauern, Intelligenz, Proletariat, et un assemblage des trois est nommé Kollektiv...

Le Bauern réunissait des pommes de terre froides mais frites, une petite ratatouille de légumes, du pain noir de noir, une délicieuse petite salade de fromage papriké que j'ai goûtée par un détour de fourchette...

Le bortsch m'avait bien ouvert l'appétit pour me jeter sur le boeuf stroganoff ; portion à première vue petite, qui s'est avérée en réalité plus que suffisante, avec son sarrasin servie dans une coupelle de pâte à pain, et sa délicieuse sauce crémeuse.

Pour mon chéri de voisin, un shashlik géant sur sa grande pique de barbare, avec une petite sauce sucrée et des légumes grillés.


Pour mon ami de voisin, parfait guide dans Prenzlauer Berg, un ragoût à base de porc absolument délicieux mais dont nous ne nous souvenions déjà plus du nom, à peine après l'avoir commandé.


Tout ça avec des petits verres de vodka, parce que c'est comme ça qu'on mange russe, et parce que ça nous rappelait à tous les trois des souvenirs moscovites festifs, avant d'aller déguster une glace plus loin dans le quartier, en buvant des (grands) verres de vin blanc (2 décilitres souvent généreux), puis de rentrer sur nos vélos un peu sinuants dans la douce nuit berlinoise.

C'était donc le Pasternak, à Prenzlauer Berg, tout près de Wasserturm, dans un quartier où nous retournerons tester les autres adresses de notre ami C.


5 commentaires:

Petite toque a dit…

Il y a peut être de "vrais" restau polonais à Paris mais non identifiés à ce jour..Et comme il y a assez peu de chances que j'aille à Berlin... La cuisine polonaise m'intéresse et parfois m'intrigue.
Tiuscha-Saveur Passion

l'autre g.o. a dit…

Karacho! Un participant aux soirées festives moscovites à qui ce petit billet rappelle de bons souvenirs, un léger mal de crâne et des tas de jeux des chansons.

betterave.urbaine a dit…

petite toque : j'ai mangé dans un restau polonais à Paris, plutôt bien, en bas du Marais, le Ravaillac ; je partage l'avis général trouvé sur le web, la patronne est un peu lunatique, mais j'y ai mangé un excellent boudin ! -> http://www.oubouffer.com/restaurant-paris/ub25002-ravaillac
l'autre g.o : eh, que c'est cool d'avoir un petit commentaire de toi ! sur que c'était un sacré séjour que ces journées moscovites, j'en garde un souvenir parfois brumeux mais... très très joyeux !

Sha a dit…

Une cuisine que je ne connais pas, mais qui appelle à être connue ^^

virginie31 a dit…

il est presque l'heure de passer à table, et je dois dire que ces belles photos me donnent faim !!!