vendredi 19 novembre 2010

Un beau jour d'automne, vous conter le goût du printemps (mais les carottes, c'est toute l'année)


Une belle après-midi d'automne, repasser visiter les blogs qu'on aime lire, que l'on n'a pas arrêté de lire. Se rappeler d'un joyeux souper de printemps, dont on avait gardé des images, qu'on pensait publier vite, en racontant la folle journée culinaire qui y avait conduit. Et reprendre le clavier.

La betterave cuisine toujours; même, parfois, en bonne compagnie.

C'est avec D. qu'elle s'était inscrite à ce cours de "Cuisine du Marché", un beau jour de printemps.

La journée avait commencé à 10h, au bord de la fontaine, place de la Palud ; le chef avait donné un morceau de liste de courses à chacun. Le maraîcher, charmant mais débordé, ronchonnait "Gabi aurait pu me prévenir". 50 mini-légumes de chaque : mini-carottes, mini-navets, mini-poireaux, mini-courgettes. Des kilos de carottes. Des bottes et des bottes de fines asperges vertes. C'est qu'on était une dizaine, à ce cours, et que la promesse était pour chacun de repartir avec de quoi régaler quatre convives.

On a fini par tout réunir, et remonter en direction de la belle cuisine flambant neuve de Gabi et Julien, chez Conte-goûts.

On s'est tous mis au travail : couper les aubergines, les courgettes, les poivrons, les tomates pour la tartine de légumes confits ; mélanger les tomates et le chèvre frais pour en faire une mousse ; écraser les pois au wasabi au rouleau à pâte, pour une mise en bouche explosive et saumonnée ; couper le pain de mie, faire revenir les croûtons qui couvriront délicatement les asperges ; hacher menu la blette - enfin, moi je dis côte de bette, puis les olives ; apprendre à rouler un suprême de volaille ; préparer les mini-légumes ; et éplucher des carottes. Des tas de carottes. Et découvrir combien une bête purée de carottes peut devenir la somptueuse base d'un plat principal. Avec ravissement.

Je ne dévoilerai pas ici toutes les recettes de la journée ; mais je vous invite à oublier toutes les règles de la diététique pour vous lancer dans une purée de légumes exceptionnelle - comme tous les plats que Gabi partage avec ceux qui passent une journée, une soirée, dans sa cuisine.

crème-mousseline de carottes comme un conte :

Pour 4 personnes :
- 400g de carottes
- 200g de crème entière
- 200g de lait entier
- sel, poivre

Eplucher et couper les carottes. Les mettre dans une casserole. Les recouvrir de crème et de lait. Non, pas d'eau. Du tout. Oui, moitié lait, moitié crème. Oui, entiers. Faire cuire à feu doux et longuement, jusqu'à ce que les carottes soient bien cuites. Mixer le tout en purée. Pour faire tout bien, passer au chinois.

Vous pouvez ensuite étaler avec délicatesse une ou deux cuillères à soupe de cette purée, avec une palette à pâtisserie, sur le fonds de vos assiettes, avant d'y déposer le plat de votre choix - pour nous, ce soir-là, des ballottines de volaille aux blettes et olives taggiash, et légumes de printemps.

***

D. et moi sommes rentrées à 17h30, plutôt éreintées. Nous avons à peine pris le temps d'une douche et d'une bière sur le balcon, puis attaqué l'organisation. Transformer le bureau en salle à manger pour huit. Poser la table du balcon et la petite qui traîne au grenier en cuisine pour pouvoir y travailler. Se demander si on aura assez de vaisselle. Faire des piles. Compter les casseroles.

Récapituler le rétro-planning de la soirée sur un tableau excel et l'afficher aux endroits stratégiques. Mettre de jolies robes et du rouge à lèvres, et accueillir D., L., E., S., O., et S. qui avaient eu l'honneur de l'invitation et étaient chargés du vin. L'appareil photo a été confié à O. ; et la valse en cuisine à commencé.

La cuisine de chez Conte-goûts est inventive et belle. Elle a parfois de l'humour, comme dans ces tubes de mousse tomates-chèvres à tartiner sans services sur du pain coloré.



Elle flirte souvent avec les techniques moléculaires, mais toujours au service de la simplicité des produits et du mariage des saveurs.

Le célèbre oeuf à 64 degrés se marie parfaitement avec une simple botte d'asperges vertes - agrémentée de croûtons à l'ail des ours et de caviar de hareng, certes, mais tout à fait aménageable dans une version maison.


Les invités n'ont pas pu s'empêcher de jouer au jury - comme à la télé. Petites notes, regards sérieux, papilles critiques mais de plus en plus festives et alcoolisées, ils s'y sont crus.

Les plats qui ont recueilli le plus de suffrages étaient le plat principal, et le cube de coeur de saumon au wasabi, si simple mais si malin.


Il y a eu du dessert, évidemment.

Tartelette chocolatée aux framboises et son coulis. Quand deux maladroites stressées par un coup de feu sans fin se mettent à la décoration d'assiettes, on rit beaucoup, et puis parfois même, on y arrive!


Et en mignardises, le nougat caramélisé du chef, et son chocolat-surprise...

Un gag pour papilles, un brin de magie, une explosion finale dont je suis une grande fan.

Je ne vous en dis pas plus... rendez-lui visite.


11 commentaires:

bache a dit…

Ce retour fait plaisir :) Pour un si joli billet, en plus.
J'ai souri en voyant les tubes de mousse tomate-chèvre, c'est complètement barré comme idée !
A 1h de chez moi... ça fait envie. A glisser discrètement dans une conversation en espérant qu'à l'approche de Noel ça ne tombe pas dans l'oreille d'un sourd ?

Gremo a dit…

L'oeuf à 64 degrés, ça m'a l'air terrible !

Camille a dit…

Quel plaisir de retrouver la Betterave toujours aussi urbaine !
J'aime bien les tubes à tartiner de bonnes choses, la purée de carottes pleine de calcium, des idées de printemps sous la pluie de novembre.

Rosa's Yummy Yums a dit…

Que de jolies choses! Cette crème mousseline me plaît beaucoup.

Bises et bon We,

Rosa

julia a dit…

ah de retour, cool! très sympa ton petit repas!

julia a dit…

ah de retour, cool! très sympa ton petit repas!

(les chéchés) a dit…

heureuse de te voir de retour! les tubes pâte à tartiner sont trop rigolos, les cubes saumon wasabi ont l'air terrible... en attendant le retour du printemps, on va goûter la purée de carottes (parce qu'il faut bine ça pour tenir le coup quand il fait si froid)
Bon retour!

Gracianne a dit…

Tiens, mais elle est revenue? Tres ludique la cuisine des tubes.

Cuisine Framboise a dit…

Ravie de te savoir revenue. C'est un peu loin pour rendre visite... Le cube de saumon m'intrigue sans parler de l'oeuf à 64°

Ségo a dit…

Ravie de te relire!
Je note l'adresse car le concept me plaît vraiment bien! Le menu est vraiment original...miam.
Merci pour l'info et à bientôt!

Anonyme a dit…

Bonjour,
Bravo pour votre blog et vos recettes. Je viens de trouver un autre site culinaire remarquable : de belles recettes de terroir classées par catégories d’aliments mais aussi un grand tableau très complet indiquant le mariage adéquat des aliments avec les épices et aromates. Voici le lien :
http://spe.culinaires.free.fr/
René